Vous pourriez aimer

Le moodboard de l’automne

Les petites habitudes de Noël

Commentaires

14-03-2016 à 22:54
Miss Blemish

J’ai beaucoup aimé ton message. Merci. Je ne suis pas végétarienne mais c’est une idée qui fait son chemin, depuis plusieurs années. Je ne me sens pourtant pas encore prête et je ne veux pas que cette transition soit synonyme de frustration. Alors je m’y tourne progressivement, je réduis, j’essaie de consommer mieux, je lis beaucoup, j’essaie de trouver ma solution compatible avec ma vie et mes goûts. Et cela viendra j’en suis certaine. Caroline disait dans un très vieil article la difficulté de ne pas se braquer face à ceux qui n’ont pas encore cheminé vers le point où nous en sommes et qui ne le feront peut etre jamais. La difficulté de comprendre cet ecart et de se rappeler le temps qu’il nous a fallu nous même pour procéder à toutes ces prises de conscience et ces changements. J’essaie tres fort dans mon quotidien de m’en rappeler et lorsque la demande m’en est formulée d’accompagner, d’expliquer, de partager. Et c’est tres riche d’enseignement, autant pour moi que pour la personne qui me demande pourquoi j’ai fait tel ou tel choix :)
Belle soirée et à bientôt !

    20-03-2016 à 16:02
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message <3

15-03-2016 à 5:23
Marie

Coucou Léa! Merci pour ce billet qui m’a beaucoup plu! Je ressens la même chose que toi et pourtant … je ne suis pas végétarienne . ¨Je suis aussi très sensible à l’écologie, j’en ai même fait mon métier. J’ai réduit ma quantité de viande et aussi ma quantité de déchets par exemple. J’essai depuis quelques mois d’atteindre petit à petit l’objectif zéro déchet. Et les remarques tombent , les même que toi: “ah ben tu veux être zéro déchet et tu prends l’avion? ” “tu cuisines tes plats (vs tu manges au resto av les collègues) et tu mets ton tupper en plastique au microonde???” etc etc. Je finis par me dire que ce style de remarques, ce style de snobbisme comme tu dis c’est un moyen de se protéger , de se justifier. Sans doute des gens qui n’ont pas encore réfléchi à leur comportement. Car finalement il y a deux types de personnes, ceux qui comprennent … mais qui ne pourraient pas et ceux qui ne comprennent pas et qui cherchent toutes les points faibles pour te décréditer alors que tu fais déjà un geste de plus pour la planète. Ils seraient bon que tout le monde lise ton article pour un peu plus de tolérance ! Merci et bonne journée <3

    20-03-2016 à 16:02
    Becomeadinosaur

    Merci Marie pour ton message <3

15-03-2016 à 6:00
Clémentine

Bonjour Léa,
J’ai beaucoup aimé lire ton article sans doute parce que je m’y retrouve complètement. Je suis également végétarienne pour des raisons de bien-être animal (et je n’ai jamais vraiment aimé la viande) et j’ai choisi le même chemin pour le devenir, en commençant par arrêter de manger des bébés car l’idée m’était insupportable.
Je fais de plus en plus de recettes vegan, par choix et par goût également car je me suis rendue peu à peu compte que des tas de produits se remplacent facilement, mais cela n’est pas un diktat pour moi. Je mets aussi parfois des oeufs dans mes recettes, parfois du fromage et je consomme du miel.
J’ai remarqué que cela devrait être honteux, on a l’impression de sacrilège même si le terme est fort…
Je m’interroge beaucoup sur de tels jugements irrespectueux d’autant qu’un certain nombre de ces critiques proviennent d’iphone fabriqué par des enfants !!!
Oui, le respect devrait prévaloir et je pense que ce genre de comportement ne fera rien avancer du tout, c’est juste contre productif et pas du tout éducatif.
Chacun fait son chemin a son rythme, en suivant ses propres choix en toute conscience.
Belle journée Léa.

    20-03-2016 à 16:02
    Becomeadinosaur

    Merci beaucoup pour ton message :)
    Je te souhaite une belle journée <3

15-03-2016 à 7:56
Elise

Très chouette cet article :).
Au final je me dis que c’est peut être parce que ces personnes ont un petit peu de conscience et qu’ils se sentent mal de ne rien faire pour améliorer la planète alors que toi tu agis. Ils se sentent indirectement “jugés” parce que eux ne font rien et ils se défendent (même si on leur a rien demandé).
Je suis “végétarienne” depuis 8 ans et moi ce qui me console c’est de voir que ça commence ENFIN à bouger et à se démocratiser en France (même si on reste à la traîne).
En tout cas c’est toujours bien de se questionner sur tout ça !

    20-03-2016 à 16:01
    Becomeadinosaur

    Merci Elise pour ton message :)
    C’est vrai que cela commence à bouger en France ( et surtout cela commence en province et c’est chouette ! )

15-03-2016 à 8:16
Emilie

Tout à fait d’accord avec toi, à chacun de trouver son équilibre !

    20-03-2016 à 16:00
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :)

15-03-2016 à 8:27
Axel

Coucou Léa,

Super article. Grâce à des gens comme toi, qui savent expliquer avec ouverture d’esprit les raisons de ce choix de vie, je me suis mis à consommer mieux.

Je suis passé à un régime presque végétarien. Je ne m’interdit totalement pas la viande. J’essaie juste d’être raisonné dans ma consommation.

J’ai annoncé ça à mes proches, et quelques personne ont cru à une blague. Mais la semaine dernière, j’ai publié un petit billet sur mon blog pour parler de ça. J’ai eu beaucoup de commentaires positifs. Même des gens très proches de moi s’y mettent. J’ai découvert que mes 2 demi-soeurs avaient aussi presque arrêter de consommer de la viande, et on ne s’était pas concertés.

Les opinions changent. Et c’est grâce à des discours modérés comme le tiens. Je tente aussi d’expliquer mon raisonnement à mon entourage. Et les réactions sont très positives. Même de fiers “carnivores” en viennent à se dire que c’est totalement justifié, et qu’ils tenteraient bien de s’y mettre.

Merci en tout cas pour cet article plein de bon sens.

    20-03-2016 à 16:00
    Becomeadinosaur

    Merci Axel pour ton message :)
    J’avais lu ton article “Almost vegetarien” et j’avais beaucoup aimé :)

15-03-2016 à 9:08
Yasmine - Sugar & Dinosaurs

Chouette article et très bien écrit! Je vois aussi ces messages passer sur les réseaux sociaux et je ne comprends pas la démarche derrière sinon de critiquer pour critiquer. J’ai remarqué une sorte de snobisme dans le sens si tu n’es pas vegan tu es un monstre, c’est un peu exagéré mais c’est un peu l’idée. Ma mère est végétarienne depuis ses 18 ans, elle nous a toujours fait manger de la viande pour ne pas qu’on manque de quoi que ce soit, et je me souviens c’était toujours la galère quand on était invité chez quelqu’un “ah tu ne manges pas de viande?”, tu sentais qu’on la prenait pour une farfelue qui casse les pieds à tout le monde. Aujourd’hui ça a changé, les végétariens ne sont plus vus comme des hurluberlus amateurs de salades, mais je trouve que la situation s’est renversée pour certaines personnes, il m’est déjà arrivé de parler à des gens qui m’ont dit “ah! mais tu manges de la viande” avec un certain dégoût sur leur visage, ou encore d’autres qui ont dit à ma mère que ce n’tait pas une vraie végétarienne parce qu’elle mange du poisson. Je comprends pas ce besoin de vouloir mettre des gens dans des cases et de comparer pour savoir qui est meilleur. Je ne suis pas végétarienne, je mange peu de viande mais quand j’en mange je vais chez le boucher où il y a de la bonne viande bio du coin et c’est pareil pour les fruits et légumes, j’achète de saison et je regarde d’où viennent les produits. Pour moi c’est du bon sens parce que j’ai été élevée comme ça mais je ne cherche pas à imposer ma façon de faire, je suis contente d’acheter des produits frais de qualités qui viennent de petits producteurs, ce sont mes convictions à moi. Je pense que chacun module selon ce en quoi il croit et ne doit pas chercher à imposer ses convictions aux autres. Parce que si on veut être le lapin écolo le plus clean du monde, il faudrait vivre sous des branchages dans la nature et on n’aurait pas de smartphone pour critiquer les “faux” lapins écolo sur twitter, parce que niveau impact sur la nature on est bien avec les téléphones! Tout ça pour dire que personne ne peut être parfait et c’est hypocrite de demander aux autres de l’être.

    20-03-2016 à 15:59
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message
    J’ai beaucoup aimé ton passage sur les lapins écolos :D
    Soyons des lapins qui sont biens dans leurs bottes :D

15-03-2016 à 10:50
Marie la lilloise

Je suis tout à fait d’accord avec toi !

Je ne suis pas végétarienne mais globalement je consomme assez peu de viande. Si je n’en ai mangé qu’une fois en semaine, ce n’est pas un drame. Bon par contre j’adore le fromage et les oeufs. Mais j’essaie d’acheter dans des petites épiceries (le fromage) ou de vraies boucheries.
Je suis aussi très sensible au locavore et à la qualité des produits mais je ne peux pas non plus me priver d’une bonne datte ! Par contre les fruits et légumes de saison, c’est crucial chez moi ! Et quel plaisir de retrouver les asperges au printemps, les pêches en été, les coings en automne…

J’ai adoré ton post :)

    20-03-2016 à 15:58
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :)

15-03-2016 à 11:09
Aurore

Tu as dit tout haut, ce que je pensais tout bas ! :)

    20-03-2016 à 15:57
    Becomeadinosaur

    merci pour ton message :)

15-03-2016 à 11:23
Maeva

Tout à fait d’accord avec toi. Je ressens ce mouvement moi aussi et j’ai l’impression qu’il fait plus de tort que de bien car il a tendance à braquer les gens. Et puis ça donne l’impression que ce que tu fais ce n’est pas assez alors que je pense que c’est un chemin personnel. L’extrémisme n’est jamais très bon de toute manière …

    20-03-2016 à 15:57
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :)
    C’est vrai que les extrémismes en tout genre sont rarement très bon..

15-03-2016 à 12:12
Sarah, Les Jolis Mondes

Joli post :) J’ai aussi lu celui que Coline a publié ce matin et je suis d’accord avec vous deux : respect, bienveillance, indulgence, tolérance avant tout ! C’est déjà tellement bien d’être consciente de tant de choses, de manger des produits de saison, de limiter son impact environnemental. Je mange peu de viande sans être complètement végétarienne et à ceux qui trouvent que ce n’est pas un vrai engagement et que c’est de la demi-mesure, je réponds : so what ? Belle journée Léa !

    20-03-2016 à 15:57
    Becomeadinosaur

    Merci beaucoup pour ton message :)

15-03-2016 à 12:41
Marilys, Slice of Lemon

Léa,
MERCI pour cet article qui reflète exactement ce que je ressens à certains moments, notamment quand je dois justifier mon alimentation végétalienne… Chacun est libre de s’alimenter comme il en a envie, produits animaux ou non. Bien sûr tout le monde est libre de penser ce qu’il veut, par des questions de santé ou d’éthique mais… personne n’est parfait et surtout, personne n’est plus supérieur ou en droit de juger les autres sous prétexte de penser que son alimentation est meilleure que les autres.

Continue tes articles, belle journée !

    20-03-2016 à 15:57
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :D

15-03-2016 à 13:28
AgnèsD.

Je trouve que de façon globale on est un peu dans un snobisme et quelque soit le sujet : alimentation, véganisme, localisme (heu?), féminisme etc…
on dirait que jamais rien n’est assez bien (c’est drôle parce que justement je sors un article là dessus cette semaine, mais plus orienté sur nos choix en tant que femme).
Je plaide pour plus de bienveillance et de “occupez vous de vos fesse-éance” parce que je suis intimement persuadée que si chacun à son propre cheval de bataille, ses propres convictions, c’est parce que c’est l’hétérogénéité qui prime au final !

<3

    20-03-2016 à 15:56
    Becomeadinosaur

    merci pour ton message,
    Oui ce “snobisme” est présent dans tellement de sujets..
    Je note cette expression de “occupez-vous de vous fesse-éances” !

15-03-2016 à 14:33
Amy

J’ai un peu la même réflexion que toi et je crois également que le coté extrémiste du veganisme est un contresens en soit. Je trouve cela tellement dommage qu’il faille justifier nos choix et quelques fois nos non-choix avec des interlocuteurs sensés être du même camp que j’en suis venue à trouver cela plus facile et moins radical de parler avec des omni ! En tout cas moi j’aime bien traîner par ici, oeuf, lait et miel compris ou non !

    20-03-2016 à 15:56
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :D

15-03-2016 à 15:06
petitesmarionnettes

Très bel article. Tu as bien résumé, on peut s’engager, avoir des opinions, et c’est déjà énorme. Après chacun évolue et fais pas après pas… Je suis végétarienne, pas végétalienne, mais je n’aime pas le lait… Bref, je compose en évoluant mais de là à me voir retirer mon “permis de végétarienne” ça me fait rire!

    20-03-2016 à 15:55
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :)

15-03-2016 à 15:15
camille

Bel article…
J’ai l’impression que de plus en plus on a l’impression de devoir se justifier de ne pas être vegan , végétarienne etc comme si repas l’être représenter = être un monstre!
Perso je ne suis ni vegan ni végétarienne et je ne pense pas le devenir un jour.Pourtant je poste des recettes vegan et végétarienne sur mon blog et je ne consomme presque pas de viande et quasi plus de viande rouge (qui me dégoute de plus en plus).
Je ne suis pas d’une famille mangeuse de viande donc pour moi c’est une habitude, chez nous pas de viande à chaque repas ni même tout les jours mais de bons légumes frais. Du coup je fais attention a ce que je mange et je consomme au maximum local et de saison surtout pour les produits animals. Mais je ne veux pas que mon alimentation devienne une contrainte pour moi ou mon entourage. Je veux avant tout me faire plaisir car je sais que de toutes façon je ne pourrais pas me faire plaisir en mangeant quelque chose pas en accord avec mes “principes” (plats préparés, industriels etc) et si parfois je fais un écart tant pis…
Honnêtement je pense avoir une alimentation responsable et Equitable mais je sent de plus en plus le regard et le ton réprobateur des vegan et végétarien que je rencontre et franchement ça m’agace et me donne encore moins envie de me rallier à eux…

Je dit; je pense ne jamais devenir végétarienne mais peut être que je le serais un jour… Mais mes études en diététique m’empêches en grande partie de l’être et mon corps supporte mal l’absence de viande (carence en fer, zinc ..) et en plus de ça j’aime trop le poisson pour m’en priver et comme j’ne mange une fois par mois c’est pas ça qui va dépeupler les océan un :p
(et c’est fou cette impression que j’ai de devoir me justifier de ne pas être végétarienne comme si je faisait un truc horrible -_-)

    20-03-2016 à 15:55
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :)
    Tant que tu trouves ton équilibre entre ton assiette, ton bien-être et tes convictions c’est chouette :)

15-03-2016 à 15:23
jolie margot

Cop of the scene…

Il y a toujours des espèces de gendarmes du bon comportement dans tous les mouvements… c’est assez insupportable et contre-productif.

Mais chacun son chemin, ils se calmeront (ou pas), il ne faut pas leur donner trop de pouvoir… en fait, ce sont des espèces de trolls pas toujours cohérents eux-même…

    20-03-2016 à 15:53
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message.
    Oui nous parlons ici du vegetarisme mais cela s’applique à de nombreux domaines/mouvements..

15-03-2016 à 16:59
Ocilia

J’aime beaucoup cet article. Je ne suis pas végétarienne et ne le serai probablement jamais, mais je fais attention à ma consommation de viande et produits animaux. Je prends toujours des produits bio si possible, mais au moins labellisés, locaux de préférence, mais quand j’ai envie d’avocat, je me prends mon avocat aussi. Quand le produit que je veux n’y es pas en bio, je ne le prends pas bio. Et quand la fin du mois est difficile, oui, je fais passer mes finances avant.

Chacun fait ce qu’il peut et chemine comme il le souhaite, et l’on n’a pas à porter un quelconque jugement là dessus. J’espère que les articles de ce type calmeront donneurs de leçon en tout genre ^^

    20-03-2016 à 15:52
    Becomeadinosaur

    merci pour message :)

15-03-2016 à 18:48
Soline

Bonjour Léa,

Je comprends ce que tu veux dire mais j’avoue que je comprends aussi certaines critiques dont tu parles.

Comme tu le dis, tu penses que si tes proches arrêtaient de consommer de la viande et d’autres aliments, ce serait mieux pour la planète. Je te comprends.

Tu as l’air d’être végétarienne pour plein de très bonnes raisons et tu as toutes mes félicitations !

Depuis quelques mois, voir quelques années, la mode est aux vegan, végétariens, végétaliens. Pour une fois, on a une mode bonne pour la planète et pour ses habitants (humains, animaux, végétaux…) ! Donc c’est super ! Aussi, on essaie de consommer mieux au quotidien (on achète en vrac, on utilise des cups et des cotons réutilisables). Super ! Bon parfois, on va au supermarché, forcément aujourd’hui, tous les produits ne sont pas encore parfait niveau écolo mais ça viendra j’en suis certaine.

Par contre, ces mêmes influenceurs qui prodiguent leurs bons conseils et se veulent “défenseur de l’environnement” en dégommant chaque shampoing ou chaque crème qui aurait une trace de produit chimique, font le tour du monde (ou juste meme en France…encore pire) tranquillement en avion…. et par contre eux on ne doit rien leur dire sur ce que l’on pense ? Faites ce que je dis pas ce que je fais…

Franchement, ce n’est pas grave du tout, il vaut mieux faire des efforts comme on peut que ne pas en faire du tout, on est bien d’accord ! Mais alors perso je me marre de lire des tonnes d’articles sur “comment consommer mieux” puis deux pages plus loin, je vois un voyage au Skri lanka et un autre au Canada, et un week-end à Pragues (en avion toujours). Ah tiens un Paris-Bordeau en avion !

Tu vois ton article, il dit juste que toi tu as le droit de donner de bons conseils et qu’on ferait mieux de les suivre pour le bien de la planète et de notre corps mais que par contre, toi tu fais ce que tu veux. Et que si tu as envie de prendre l’avion, ou ta voiture tous les jours, on n’a pas à te dire que c’est pas très bien et qu’en plus ce n’est pas très cohérent avec les valeurs que tu sembles défendre avec intérêt. ???

Franchement, ton coup de gueule est limite déplacé… Prends l’avion, on s’en fiche complètement. Mais ne reproche pas aux autres de le pointer du doigt comme tu le fais avec ceux qui mangent de la viande. Je sais que tu ne les juge pas mais tu penses quand même et tu leur dis que ce serait mieux qu’ils arretent ;-)

    20-03-2016 à 15:52
    Becomeadinosaur

    Bonjour Soline,

    Merci pour ton message, c’est intéressant d’avoir ton point de vue.
    Je ne pense pas etre la personne qui “as le droit de donner de bons conseils et qu’on ferait mieux de suivre”. Au travers de mon blog ou de mes discussions avec mes proches je parle de mes petites habitudes, astuces, quotidien. Si cela intèresse les gens en face nous en parlons si-non nous changeons de sujet :).

    Comme je l’ai dis dans mon article, mon copain et toute ma famille proche mangent de la viande et je les aime tout autant, ils respectent mon choix, je respecte le leur.

15-03-2016 à 19:54
Qu'on se le dise

hehe avant de lire la fin de l’article, j’allais te partager l’article d’Antigone XXI aussi ;)

Comme tu as bien fait d’écrire cet article! surtout si tu en avais besoin, et par ailleurs je suis entièrement d’accord avec toi
Peut-être que c’est aussi vrai quand on s’engage dans d’autres “causes”, mais, même si comme toi je n’ai jamais été la cible de réflexions (car je reste discrète sur mon régime alimentaire), je sens cette pression et donc cette culpabilité d’une incohérence à ne pas poursuivre la démarche dans sa globalité. On finit par se cloitrer car on anticipe les remarques, de véganes (qui trouvent que l’on ne pousse pas la démarche assez loin) ou non d’ailleurs (d’omnivores qui essayent de nous déstabiliser) . Depuis que j’ai pris conscience de certaines choses, et donc que je me suis engagée dans un certain régime alimentaire, j’ai comme intériorisé ces remarques et donc la culpabilité; je finis par me chercher une justification dans ma tête ^^ (“oui mais ce sont les œufs de ma propre poule” ).
Cette injonction à la perfection dès qu’on est vu comme partie d’une “communauté” qui se veut plus responsable, est fatigante.
ça fait du bien que tu mettes des mots sur cette nécessité de liberté dans NOTRE propre mode de vie, après tout. Comme beaucoup l’ont dit, on a déjà fait un pas et on a pris conscience de certaines choses, mettant en pratique un mode de vie plus responsable ; on n’est pas les + à blâmer. Et d’ailleurs pourquoi forcément blâmer? Ce que j’ai éprouvé en me renseignant sur le végéta*isme, c’est une grande tolérance (oooooom chaaaantiii), alors pourquoi chercher tjrs ce qui ne colle pas?
Le risque est de finir par vivre pour / en fonction des autres, ce qui est dévastateur pour ceux qui manquent déja de confiance, d’assurance et de stabilité.
Parfois, les réseaux sociaux peuvent donner le sentiment d’être épié. Et puis avec les hashtags on finit par s’enfermer dans des “communautés” que l’on se doit de “respecter” (comme “vegan”) et que d’aucun parleront limite de trahison si on mange du miel ou du fromage
Je ressens comme toi un besoin de liberté, de libération de cette pression latente
Vivons pour nous, faisons de notre mieux !
Merci pour cet article ! :)

    20-03-2016 à 15:47
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :)
    C’est vrai que cela m’a fait beaucoup de bien d’écrire cet article, de mettre des mots sur mes pensées et surtout de voir toutes vos jolies réactions <3. Je suis complètement d'accord avec toi sur le fait qu'on peut en finir par vivre en fonction des autres, et cela est terrible.

    Des bisous <3

15-03-2016 à 21:32
Ageha

J’adore tes recettes, pourtant je suis végétalienne, mais ça ne m’empêche pas de m’en inspirer (tes pancakes sont mes préférés). Ton article est très juste et d’actualité. J’ai juste parfois l’impression que les réseaux sociaux nous font encore plus culpabiliser pour tout ce que tu as cité, j’y pensais justement dernièrement…
“Chacun peut trouver son équilibre entre conscience et bien-être. Il faut suivre ses envies et ses intuitions” rien à ajouter, tu as bien raison !

    20-03-2016 à 15:44
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :)

15-03-2016 à 22:08
Camille

Comme pas mal de monde, à en juger par les commentaires, ton article m’a fait du bien.
Je suis végétarienne depuis un certain temps, j’ai eu le même parcours que toi, commençant par la viande rouge, puis blanche, puis le poisson. Il m’arrive encore malgré tout de manger du poisson lorsque je me rends chez des gens qui pensent bien faire en m’évitant ainsi un poulet rôti ou un steak garni de pommes de terre. Je fais des écarts. Je suis végétarienne par conviction autant que par dégoût, j’y ai joint depuis peu des valeurs écologiques. Je suis pour une alimentation saine, éthique. Et pourtant, parfois, je n’ai pas le courage. Je rentre tard du travail un lundi soir et je fais un détour par le supermarché de ma rue. Je me fais des oeufs parce que c’est pratique et présent dans pas mal de recettes végétariennes. Je prends l’avion parce que mes grands parents habitent à 700 kilomètres et que c’est plus simple comme ça.
Et souvent, quand je le fais, je culpabilise, je me sens fautive, je me blâme. Je n’ose alors pas parler de mes convictions (je n’en parle pas sur mon blog, ou très peu), je ne me dis pas “végétarienne” parce que j’ai conscience de mes écarts. J’ai honte parfois, de ne pas correspondre à cette étiquette.
Pourtant je fais de mon mieux.
& je regrette tous ces discours et tous ces reproches; Surtout, je les trouve vains. L’agressivité n’entraîne que l’agressivité, et peu de gens seront convaincus par ce discours culpabilisant et plein de reproches. C’est réellement dommage, et je soutient mille fois plus ton discours compréhensif et patient.
Merci encore pour ce billet très intéressant et bénéfique.
A très bientôt & bonne continuation.

    20-03-2016 à 15:43
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message.
    Oh, je comprend que tu ai ce sentiment de culpabilité lorsque tu prend l’avion, ou que tu manges des oeufs.. mais ce n’est pas grave. Si a ce moment T tu avais besoin de faire ce trajet, ou que tu avais besoin de manger des oeufs et que cela te fais tu bien, alors fais le :)
    Tout le monde fait des écarts, et ce n’est pas pour autant que nous en oublions nos principes.

    Tant que tu trouves ton équilibre c’est chouette <3

15-03-2016 à 22:39
Anne-Charlotte G.

Je viens de tomber sur ton article après avoir lu celui de Coline dans la journée et je suis entièrement d’accord avec ton propos et le sien !
Je ne comprends d’ailleurs pas les gens qui passent leur temps à critiquer et qui ont un avis sur tout et n’importe quoi. Je trouve ça plus culpabilisant qu’autre chose et contre-productif. Ce serait tellement mieux si tout le monde était plus tolérant et si on usait de la pédagogie au lieu d’engueuler les personnes qui font des efforts sur leur régime alimentaire ou leur mode de vie !

    20-03-2016 à 15:40
    Becomeadinosaur

    merci pour ton message :)

16-03-2016 à 10:55
d

Bonjour.

Article très intéressant.
Le snobisme ou le jugement tout simplement se retrouve partout.
Je ne suis pas végétarienne et parfois je m’en sens jugée par tous ces comm qui se promène sur les réseaux sociaux.
Chacun fait ce qu’il peut avec ce qu’il est et il est tellement facile de juger que c’en est fatigant.

    20-03-2016 à 15:40
    Becomeadinosaur

    merci pour ton message :)
    c’est vrai qu’on parle ici du végétarisme mais cela se vérifie dans tellement d’autres cas de figure..

16-03-2016 à 11:48
L.

Bonjour,

J aimerais partager mon sentiment. Je ne suis ni végétarienne, ni vegan et je respecte tout à fait que tu choisisses de manger, enfin consommer autrement. Pour moi peu importe la façon de vivre des gens pourvu que tout le monde s entende. Le problème est que beaucoup de personnes qui sont végé pointent du doigt ceux qui ne le sont pas. On est considéré comme des monstres du fait de s enfiler un steak ou d aller pêcher, ou de que sais – je d autres.
Je connaissais une fille qui est devenue végétarienne puis par la suite vegan. Tout à son honneur d ailleurs. Elle a posté un jour la fameuse vidéo de Gary Y. Et s en est suivi une conversation. Le sujet de la vidéo était intéressante et à mon sens , lâchait toutes les dérives liées à l’agriculture( le pus dans le lait, le bétail tué ds des conditions épouvantables, bref , vidéo que beaucoup de monde à vu) . S en est suivi une conversation qui est devenue houleuse, puis agressive; nous avons même eu le droit à des tableaux , des statistiques , des schémas…. Pour nous prouver par a+b que manger de la viande c’était pas normal. Donc chaque camp argumente du mieux qu’il peut… si bien qu’au final, comme personne ne veut rien lâcher, mais aussi ne pas se fâcher avec cette personne (que moi j appreciais plutôt ) , on se retire de la conversation. Ce que je n admets pas, c’est qu’on puisse imposer son style de vie à la personne d en face;on peut toujours faire de l information, de la sensibilisation… Mais arrêter de matraquer les gens avec des images. Au final, elle a viré beaucoup de monde (moi par la même occase )parce qu’on rentrait pas dans sa” case”. Et c’est ça qui est bête. On est pas tous fait dans le même moule et c’est ça qui fait le monde. Je comprends son ” combat” mais si elle avait compris qu’on l acceptait comme elle était et qu’on avait pas pris son agressivité et celles de ses copains ds la gueule, ça se serait fini autrement.

J essaie de consommer autrement mais il y aura toujours de la viande au congélateur. C’est comme ça. Je suis pas faite pour ça et je le sais.

D ailleurs je pense qu’il n y a pas besoin de crier haut et fort qu on est végé ou omnis, on est déjà soi, c’est pas le plus important? A t on vraiment besoin de rentrer dans une case pour se démarquer des autres?

” Bonjour, je m appelle truc muche, j suis omis, et toi?”

    20-03-2016 à 15:39
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message.
    C’est dommage que la personne que tu cites dans ton message se soit enfermée dans une case. Chacun est différent et c’est cela qui est aussi intéressant dans les discussions, savoir quelles sont les réflexions de nos proches sur certain sujet permet souvent de mieux comprendre le monde qui nous entoure.

    Tu as raison, être déjà soi est le plus important :)

16-03-2016 à 11:50
Virginie

Merci pour cet article plein de tolérance et de bienveillance.
Je partage ton impression de snobisme veggie comme tu dis. Cette envie de nous faire culpabiliser parce que l’on n’est pas “parfait”… Mais parfait, selon quels critères?
Accepter l’autre tel qu’il est, c’est important.

    20-03-2016 à 15:36
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :)

16-03-2016 à 12:13
Yan

Je suis absolument d’accord avec toi. Tu as très bien résumé la situation.
J’ai du mal avec tous ces dictateurs de la bonne conscience et de l’ethique qui au lieu d’avoir une démarche pédagogique et respecter les choix des autres passent le temps à juger et critiquer violemment.

    20-03-2016 à 15:35
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :)

16-03-2016 à 12:56
Madagascarian

coucou,

je suis tout à fait d’accord avec toi et je pense que c’était important d le dire, franchement chacun son rythme, chacun sa façon de voir les choses et de faire les choses ! j”ai pris plaisir à lire ton article, merci :)

des bisous :D

    20-03-2016 à 15:35
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :)

16-03-2016 à 12:56
Megahertz

Comme beaucoup de personnes ayant répondu je ne suis pas végétarienne. J’aimerais le devenir car je suis sensible à la condition animale mais je ne pense pas que j’en serais capable. Pourtant j’ai été “initiée” à la cuisine végé par plusieurs amis qui me font découvrir de nouvelles choses et j’adore les inviter pour tester de nouvelles recettes. J’ai aussi avec eux et d’autres des débats sur le sujet de l’alimentation en général car je trouve que globalement on nous incite à ne plus manger de ci ou de ça pour des raisons plus ou moins justifiées et qu’il y a une défiance envers certains produits. Pour moi, l’essentiel est de trouver un équilibre et de ne pas consommer à outrance certaines choses au détriment des autres : le juste milieu. Alors pour tendre au maximum vers mes convictions je mange moins de viande, j’essaye de l’acheter au “meilleur” endroit possible, j’achète exclusivement des cosmétiques vegan… mais je sais que ça ne prémunit pas de petits écarts et des réflexions qui peuvent y être associées. J’ai choisi de ne pas m’en préoccuper. Je décide de ce dont je suis capable et j’y vais étape par étape en partant du principe que tout ce qui va dans le bon sens ne peut pas être vain. Actuellement nous essayons de tendre vers un objectif de réduction de nos déchets et là aussi on me dit “mais tu prends ta voiture?” ” tu utilises l’électricité” (donc le nucléaire, et même si je répond que nous sommes chez Enercoop, ça ne suffit pas). Chacun fait les choix qui lui convient, qui lui permet de vivre convenablement.Je considère que c’est en essayant d’agir au mieux, sans juger l’autre que nous sommes les meilleurs messagers.

    20-03-2016 à 15:34
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :).
    C’est vrai que la culture de la cuisine végétarienne/ vegan est chouette pour faire de nouvelles découvertes culinaires !
    Tu as raison de ne pas te pré-occuper tes reflexions, tant que tu trouves ton propres équilibre !

16-03-2016 à 17:17
Eline

Tu as tellement raison :) Merci !
J’ai aussi un blog, je fais de la cuisine végétale et je suis vegan. Tu n’imagines même pas les commentaires que je reçois quand j’utilise un fruit exotique ou (PIRE) hors saison. C’est souvent assez agressif d’ailleurs ! J’ai aussi des demandes très injonctives du style “ouais mais pour les sans-gluten on fait comment?” alors que je n’y connais rien… L’huile de palme, n’en parlons pas, je précise toujours que la margarine peut être remplacée par de l’huile de coco mais ça n’y fait rien ! J’ai aussi des réflexions quand il y a “trop de sucre”, “trop de gras”… bref, moi aussi ça m’embête parce que je m’efforce de proposer un contenu cool et gratuit et ce genre attitudes gâchent un peu la fête ;)
Enfin voilà, merci pour ce bel article :D

    20-03-2016 à 15:33
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :) ( j’aime beaucoup ton blog alors je suis toute contente que tu sois venue ici :D )

17-03-2016 à 15:48
Sabine - De Carton et d'étoiles

Mais oui tu l’as très bien : respectons les choix de chacun ! Bravo à toi, il était très bien écrit.
Ce matin sur la page Facebook de Fusoir il y avait titré “Deux véganes qui se marient, ils font réaliser leur buffet chez qui ? Chez Jardiland ?” et ça ne m’a pas du tout fait rire ! Et pourtant je ne suis “que” flexitarienne. Quelle moquerie, quel irrespect des autres, à croire qu’un végane est ridicule, que ses choix sont grotesques… Bref ton article tombe à pic pour calmer mon énervement de ce matin, merci :-D

    20-03-2016 à 15:32
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message :)
    Dur cette citation –“

17-03-2016 à 16:59
Lili

Je suis TELLEMENT mais alors TELLEMENT d’accord avec toi…!!! Merci pour ce billet !!! Je t’embrasse ! <3

    20-03-2016 à 15:31
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton messages. Des bisous <3

17-03-2016 à 17:41
Elsa (Envie d'une recette végétarienne ? )

Merci Léa.
Merci d’avoir ajouté ta bienveillance à cette journée ! :-)
Merci pour tes mots si justes !
Et plein de bises !

    20-03-2016 à 15:31
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message <3

18-03-2016 à 19:09
alfafa

Que de questions on se pose au quotidien… Et si on faisait au mieux avec nos estomacs difficiles, nos envies culinaires et notre conscience. Quant aux avis, on trouvera toujours des esprits retors pour nous dire qu’on ne peut vivre sans viande… à chacun son style de vie.
+ de 36 ans à cuisiner pour moi sans manger de viande et que de bêtises à entendre et supporter. Et comme je ne connais pas d’autres végétariennes ni vegan autant dire qu’on attend que les autres aient mangé à la cantine pour aller choisir parmi les “verdures” de quoi se substanter dans devoir répondre à des injonctions sur le contenu de nos assiettes. Je cuisine pour moi seule car peu de personnes acceptent même de goûter un plat sans viande…
Ce qui est appréciable c’est que l’on trouve plus d’informations et ingrédients à prix raisonnables pour bien manger équilibré. Pour ce qui est des sorties dinatoires, on pêche beaucoup sur le manque de plats réellement végétariens en dehors de la salade nature en accompagnement.
Il y a des années de cela, être végétarien c’était être anormal, être en marge comme on me l’a reproché… aujourd’hui, c’est tendance pour certains… voire snob, bobo… le principal étant de bien s’informer sur les ingrédients, savoir les cuisiner au mieux et équilibrer ses plats ce qui ne s’apprend pas en 10j comme je l’ai lu sur des blogs… Jouer des saveurs, des épices, des couleurs et se faire plaisir autant aux papilles qu’aux yeux : ce qui plait au premier coup d’oeil ravira l’estomac ;)
Ne pas craindre les avis contraires car la nature est ainsi faite qu’on ne plait jamais à tout le monde et que nos choix ne sont pas toujours compris comme nous les avons décidés… chacun y voit ce qu’il veut… donc fais comme tu le souhaites et comme cela te convient.
Bises

    20-03-2016 à 15:26
    Becomeadinosaur

    Merci beaucoup pour ton message. C’est tellement interessant d’avoir ton expérience de “longue date”. Je me dit que j’ai de la chance d’évoluer dans un monde ou le végétarisme est quad même bien connu du grand public, ce n’est plus vu de la même façon qu’il y a 30 ans. Désormais il est possible de trouver “facilement” des produits bio et végétariens voir vegan dans les supermarchés conventionnels et bio.

    La cuisine végétarienne est pleine de surprises et de saveurs, et je trouve cela chouette de faire découvrir cette “culture” a mes proches.

18-03-2016 à 21:47
Camille

Je me retrouve énormément dans ton message, les gens devraient être plus tolérants et laisser chacun faire ses propres expériences, donner son avis oui, mais être accusateur non. A vrai dire j’ai même l’impression que plus on fait attention plus on nous reproche de faire attention, et que ça n’est jamais assez bien pour certain. Les gens oublient qu’il s’agit de décisions personnelles, que ça n’est pas un concours du plus parfait mais bien des choix de vies et de consommation. L’étiquetage me pose aussi un problème, tu es obligé de nommer et te ranger dans quelque chose alors que chacun gère au quotidien, évolue, modifie, expérimente. Pourquoi faut-il tout caractérisé “végétarien” n’est pas “végétalien”, qui n’est pas “vegan”, qui n’est pas ceci ni cela. Le monde se porterai tellement mieux avec de la tolérance et peut être que les gens feraient plus d’efforts si on ne regardait pas ou ne critiquait pas le fond de leur assiette toutes les deux minutes mais discuteraient ou échangeraient sur leur opinion avec respect.
Bref, merci pour cet article, je découvre ton blog par ce biais et tu m’as convaincu de continuer la visite.
A très bientôt
Camille

    20-03-2016 à 15:20
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message. C’est vrai que j’ai aussi cette impression, comme si pour certaines personnes ne pas avoir de reflexion sur le sujet ou ne pas essayer de faire de “petits pas” est “mieux” que d’en faire..
    Je suis complètement d’accord avec toi, tout cela relève de choix personnels :)

19-03-2016 à 22:32
Ladygaliana

Merci beaucoup pour cet article chez moi je suis vegan pour des raisons de santé et d’écologie, mais à l’extérieur quand je mange au restaurant il m’arrive de manger du poisson et à chaque fois qu’un autre vegan l’apprend c’est l’inquisition. En plus j’ai un enfant en bas age de 18 mois à qui je fait des gâteaux qui contiennent des œufs et du lait et qui mange du poisson une fois par semaine et de la viande également une fois par semaine. Là c’est carrément le pugilat. Et non la plupart de mes courses ne sont pas bio femme seule avec un enfant je n’ai pas les moyens alors il serait bon que certains arrête de juger.

    20-03-2016 à 15:17
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message. C’est vrai qu’il n’est pas toujours facile de trouver un équilibre entre porte-monnaie et envies :(. Tant que tu fais ce qui est bon pour toi c’est chouette :)

19-03-2016 à 22:43
Jessica

Merci, je me reconnait tellement dans ton texte,cela fait 1 an que je suis végétarienne mais pour des raisons de santé, est venue après m’être renseigné sur Internet pour éviter les carences et connaître cette nouvelle alimentation le côté écologie et protection animale. Cependant je suis très déçue de la mentalité de certains végétarien ou vegan,et j ai des fois l impression de ne pas avoir le même combat qu’ eux,pourtant on devrait tellement se respecter et respecter aussi le choix des non végétariens

    20-03-2016 à 15:16
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message. Respecter les autres c’est aussi se respecter soi-même je pense :)

20-03-2016 à 12:35
Margaux

Merci pour cet article, il pose des mots sur ce que je ressent aussi ces derniers temps. Tu as tout dit, rien à ajouter. Je suis totalement d’accord avec toi sur toute la ligne. Merci :-*

    20-03-2016 à 15:15
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message <3

20-03-2016 à 20:42
Pascaline berger

Whaaho !! Parfait votre(ton) article ! je suis totalement d’accord ! chacun fait au max et il faut respecter ceux qui mange de la viande , on ne va pas leur jeter la pierre alors que nous somme d’ancien carnivore !! je ne suis pas née végétérienne , j’ai mangé de la viande pendant des années moi aussi . Quand au végan , je les respect beaucoup mais qu’ils nous respectent aussi car ça à été un grand changement pour moi de devenir végétarienne , et cela m’a épanouïe mais ne nous assassinait pas parceque l’on mange du miel ou des oeufs et produits laitier . Je suis dans la même situation que toi , j’en mange en essayant un minimum de faire attention et en plus je vis avec un carnivore qui adore le steak haché hihi alors je lui prépare ses steaks et moi ma ratatouille et on est heureux comme ça :)

20-03-2016 à 23:10
helene

Bonjour et merci beaucoup pour ton post. Je suis certaine que ton message ouvrira les coeurs et les consciences. Bonne continuation à tous !
Hélène

21-03-2016 à 11:53
Fanny

Très bel article je suis un peu de ton avis. Tu as été honnête j’ai envie de l’être aussi, le fait qu’une végétarienne ai écris un article pareil me rassure un peu. Je suis cuisinière, j’ai fais un métier de ma passion. Je fais en sorte de favoriser au maximum les producteurs locaux et je prends un plaisir dingue à innover toute l’année avec les produits de saison.
Malgré tout çà je l’avoue j’aime trop la viande, le poisson, les yeux, le fromage surtout (:p) pour m’en priver et quelques fois on se sentirait presque coupable de tout ça ! Je respecte énormément la cause animale et j’essaie d’être écoresponsable, tant que possible à mon niveau ! Pourtant il existe trop d'”extrémistes du vert” qui jugent le pas assez !
Alors merci :)

21-03-2016 à 13:21
Gwen

Je comprends ton message, c’est ce qui m’a fait peur quand je commençais à réduire ma consommation de viande. Je ne voulais pas ressembler aux véganes agressifs d’Internet. Heureusement, j’en ai rencontré en vrai et des très gentils ! Je vis avec un omnivore (végétalien à la maison, mais pas à l’extérieur en fait) et je suis bien d’accord sur le fait qu’il ne faut pas imposer ses opinions. ça ne sert à rien de dire aux gens ce qu’ils doivent faire, en général cela produit de toute façon l’effet inverse. On aime rarement que nos choix (surtout alimentaires j’ai remarqué, c’est comme la religion ou la politique) soient critiqués. Même si je ne cautionne absolument pas l’agressivité de certains, je pense que parfois c’est le trop plein d’émotions qui les font déborder (trop de vidéo de violence sur les animaux, trop de conversations houleuses avec d’autres…). L’empathie se développe de façon incroyable et ce n’est pas toujours facile à gérer. Je trouve dommage que certains oublient de l’appliquer aux êtres humaine.e.s, car comme tu le dis végétarisme et véganisme défendent de belles valeurs qui inclues tous les animaux dont les humain.e.s font parti.e.s.

30-03-2016 à 20:26
Claire

Merci pour l’article, très bien vu, très bien dit, et qui “décuplabilise”. Non, nous ne sommes pas parfait(e)s. D’ailleurs, la perfection, ça doit être très ennuyeux…
Par contre, une question me taraude: je ne suis pas végétarienne, parce que je refuse de me passer decuir, de laine, voir de duvet. Je préfère ces matières à celles issues de la pétrochimie (ici l’hiver il fait -40°C, le coton est un peu insuffisant…). Je consomme aussi des oeufs et des produits laitiers. Alors, s’il y a des moutons, de vaches et des poules, il faut bien 1°faire quelque chose avec les mâles (les coqs ne pondent pas d’oeufs, et les taureaux ne donnent pas de lait, que je sache), et 2° Faire quelque chose avec les vieux animaux qui ne sont plus productifs (on ne va pas tous les enterrer). Donc j’ai adopté l’étique des Premières Nations (c’est comme ça qu’on appelle les “Indiens” ici au Canada): le respect de la vie, mais sans refuser de donner la mort si tu en as besoin. Une belle vie, et une mort propre; et ensuite, tu remercies l’animal, et surtout tu ne gâches rien de ce qu’il te donne. Je me fournis chez des amis qui élèvent leurs bêtes, de la naissance à la mort; je sais comment elles sont tuées (pas comme dans les abattoirs!!!). Ce n’est pas parfait, mais voilà, je cherche des réponses. La tienne est une belle réponse, mais y a-t-il une réponse parfaite?

    16-06-2016 à 12:06
    Becomeadinosaur

    Merci pour ton message
    Je trouve cette éthique très belle, je ne connaissais pas du tout !

19-04-2016 à 8:22
Gera Sarah

Coucou! Première fois sur ton blog et sur cet article donc posté par une amie! Merci! Car tu m’as sorti les mots de la bouche, ton ressentis est totalement en adéquation avec le mien, étant moi même une végétarienne non végétalienne, vegan. Souvent je dis oh je suis une petite végétarienne mais non, je suis végétarienne simplement. Sans consommation d’animaux. Mais je me mets très souvent en retrait par rapport à ça c’est délicat..

Laissez un commentaire